Comment estimer les frais de notaire lors de l’acquisition d’un bien ?

" "

Quelles sont les frais de notaire dans l’Est parisien en 2017 lorsqu’un bien immobilier est en vente ? Effectivement, c’est un peu en fonction du lieu que varie le montant, puisque ces frais dépendent en grande partie du prix d’achat du bien. Mais les frais d’acquisition dépendent aussi de beaucoup d’autres considérations.

Les frais de notaire et les droits de mutation

Les coûts ne sont jamais les mêmes. Il faut prendre en compte la rémunération du notaire, les débours (c’est-à-dire les dépenses courantes pour le compte du client), les droits d’enregistrement qu’on appelle aussi les droits de mutation (c’est-à-dire les taxes que perçoit le notaire lors d’un achat immobilier). Ces derniers forment la quasi totalité des frais de notaire : le taux s’élève à 8% en France, ce qui est assez élevé.

Le lieu géographique et la nature du bien

Lorsque vous souhaitez acheter un bien, il faut déterminer quelle est la nature du bien – s’il est neuf ou ancien – et quelle est la vente de biens meubles. Les montants varient aussi selon le lieu géographique. Plus le coût de l’immobilier y est élevé, plus le prix est élevé. Par exemple, le prix au m2 à Vincennes qui s’élève à 7700 euros devra entrer en ligne de compte lors du calcul des frais d’acquisition. Selon que l’immobilier est du neuf ou de l’ancien, les prix varient. Les droits de mutation sont plus élevés s’il s’agit de l’immobilier ancien, ou encore s’il s’agit d’un terrain à bâtir.

Quoiqu’il en soit, le notaire détient un rôle primordial pour rédiger les actes, organiser la signature des parties et rendre la vente opposable aux tiers, d’où la légitimité des honoraires qui font partie eux aussi des frais de notaire.

Cependant, nous vous conseillons un outil très utile pour estimer vos frais d’acquisition sur le site de la Chambre de notaire de Paris, ou sur le site de la Chambre des notaires de France, selon qu’il s’agit d’un bien bâti, en voie d’achèvement, construit dans le cadre d’un contrat de construction de maison individuelle ou par le vendeur, ou bien d’un terrain vendu par un particulier à un autre particulier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *