Guirlandes lumineuses, bonne ou mauvaise idée ?

" "

 

Noël approche et il convient de décorer notre appartement sous peine de voir nos enfants nous reprocher de ne pas vivre l’esprit de Noël et les voisins de nous considérer comme des OVNI du quartier Nation – si ce n’est pas déjà le cas depuis longtemps. Car, quitte à opter pour de la décoration, autant opter pour celle qui brille dans le firmament de la nuit parisienne, au soir où la fête de la Nativité vient annoncer le nouveau-né.

 

De la bonne utilisation des guirlandes

 

Mais attention ! surtout si vous êtes dans les combles d’un bel immeuble hausmannien, il se peut, outre le mauvais goût d’un trop pompeux alignement de lumières depuis le sapin jusqu’à la hotte de la cuisine, que ces guirlandes viennent gâcher la fête en incendiant votre arbre de Noël, puis le reste de votre logement. Ce serait bien dommage !

 

Il faut savoir qu’en 2015, 24 modèles de guirlandes avaient été déclarés frauduleuses par le service de la répression des fraudes. Des rappels sont parfois faits auprès des consommateurs, mais en vain, parce qu’ils passent la plupart du temps inaperçus. De plus, beaucoup d’entre elles sont ressorties des cartons chaque année et ont subi l’usure du temps. Il faut penser à éteindre les guirlandes, surtout en votre absence, pour faire face immédiatement à tout départ d’incendie. C’est aussi une économie substantielle d’énergie.

 

De haut en bas, à la verticale

 

Quant au bon goût soyez subtil : n’en mettez pas trop et surtout, il convient de les accrocher sur le sapin de la plus juste manière, c’est-à-dire de haut en bas et à la verticale puis remonter et ainsi de suite, et non à l’horizontale comme la plupart le font. Les lumières ont ainsi tendance à s’enfoncer ce qui laisse à penser que ce sont les branches du sapin qui brillent.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *