Un logement propre : le point de départ d’une relation durable avec son locataire

On entend souvent parler des conflits entre locataires et propriétaires. Dans la majorité des cas, rassurez-vous, les relations restent bonnes. En revanche, la situation peut vite s’envenimer, c’est pourquoi il faut savoir rester vigilant, notamment au moment de la mise en location.

 

 

Si votre logement n’est pas présentable, même s’il attire l’œil du locataire, il n’instaurera pas la confiance. Meublé ou non meublé, il est essentiel de livrer un bien en excellent état. La tentation peut être facile de le louer tel que l’ancien locataire l’a quitté, sous prétexte que l’usure est minime. C’est pourtant ce qui fera toute la différence. L’adage est connu : fournir un logement immaculé est le meilleur moyen de le récupérer dans le même état. C’est un cercle vertueux.

 

 

De plus, louer un logement décent est une obligation légale pour le bailleur. Ce peut être une question de santé publique. Le locataire peut recourir facilement à la mise en conformité des lieux. C’est pourquoi il est préférable de prendre les devants, de s’assurer que le logement est aux normes et de faire part de cette démarche au locataire.

 

 

Un logement propre, au-delà des règles juridiques, c’est s’assurer que la peinture n’est pas trop abimée, que le parquet a bien été ciré, que les salles de bain ne regorgent pas d’humidité… Le logement doit être présentable et esthétique : c’est tout d’abord un argument de vente, mais c’est surtout la garantie d’une relation pacifiée et durable avec son locataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *