Acheter, neuf ou ancien ?

Vous hésitez encore entre investir dans le neuf ou dans l’ancien. Vous êtes séduit par les possibilités de personnalisation du neuf, mais vous avez un faible pour le cachet des immeubles parisiens ? Pencher pour le neuf ou l’ancien, de fait, est un choix important, qui ne se réduit pas à l’aspect esthétique du bien.

 

Acheter neuf ou ancien ?

 

Le Prix

 

Au niveau du prix d’achat, le neuf, avant tout, est plus cher que l’ancien. En moyenne, vous payez 3.950€ le mètre carré en neuf, et 2.450 dans l’ancien. Mais le coût d’un bien ne se limite pas à son prix d’achat ! Si vous choisissez d’acheter votre bien neuf, les frais de notaire sont moins élevés : entre 3 et 4% pour 6 et 8% dans l’ancien. Vos factures d’énergie seront plus légères : jusqu’à deux fois moins de dépenses énergétiques dans un logement neuf, mieux isolé et mieux équipé. Et vous n’avez pas à prévoir de travaux dans votre budget puisque le logement doit être fourni fonctionnel. La garantie constructeur vous couvre pour les différents types de travaux de 1 à 10 ans après la vente.

 

D’autant plus que différents dispositifs sont prévus pour vous aider à investir dans l’immobilier, notamment neuf ! Vous pouvez demander un Prêt à Taux Zéro (PTZ) dans le cas d’un premier achat. Si vous investissez pour louer, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts : la loi Scellier le prévoit si vous louez votre bien pendant plus de neuf ans. Enfin, vous êtes exonéré de taxe foncière pendant deux ans.

 

Le Confort

 

Investir dans un bien neuf vous permet d’avoir un oeil sur les travaux et de le personnaliser pour qu’il convienne parfaitement à vos besoins. Il vous sera livré avec isolation thermique et phonique, aux normes, la plupart du temps avec ascenseur et parking souterrain en bon état. Si sa surface habitable est optimisée, vous pouvez disposer d’un grand espace adapté, plus facilement qu’un bien ancien. Mais vous ne pouvez être sûr à 100% de la fiabilité du constructeur ni de la valeur du bien à l’utilisation : luminosité, vis-à-vis…

 

Vous devez prévoir dans votre calendrier le fait que vous ne pourrez pas emménager directement ! L’emménagement se fait généralement entre 12 et 18 mois après réservation du bien.

 

L’offre de biens anciens est beaucoup plus importante, notamment dans les centre-villes. Très peu de projets de neuf voient le jour dans les agglomérations déjà construites. L’ancien peut déjà être desservi par les transports en commun. L’ancien bénéficie aussi parfois de l’avantage non négligeable d’un parquet, de cheminées, de hauteur sous plafond. Mais il peut demander des travaux et une mise à jour écologique, pour laquelle vous bénéficiez d’aides mais qui peut avoir un coût important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *