Gestionnaire de location, la solution ?

Vous venez de faire l’acquisition d’un 4-pièces dans le XIème, près de la Place d’Aligre. C’est un investissement utile sur le long terme puisque sa location vous garantit une très bonne rentabilité. Vous habitez en province et vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? Confier la gestion locative de votre bien à une agence spécialisée est peut-être la solution. Concrètement, il s’agit de signer avec le gestionnaire un mandat de gestion locative qui lui confie, contre rémunération, des tâches bien définies.

 

 

Le gestionnaire de location peut donc s’occuper de la gestion courante de votre bien pour vous :

  • Encaisser les loyers (qu’il vous reverse, moins sa commission)
  • Editer les quittances de loyer et les envoyer au locataire.
  • Prendre en charge les problèmes courants (fuite, dégâts des eaux…) non assurés
  • S’occuper des déclarations fiscales et du paiement des charges (copropriété, taxe foncière)
  • Gérer les éventuels contentieux pour impayés avec les locataires

 

La gestion locative demande aussi de prendre en charge, annuellement :

  • La régulation des charges : si vous avez opté pour un forfait en fixant les charges (eau, gaz, électricité) de votre locataire, c’est le ré-équilibrage, si le locataire a payé trop ou pas assez par rapport à sa consommation réelle.
  • La révision annuelle du loyer

Le gestionnaire locatif peut s’en occuper.

 

Une fois que le locataire quitte votre appartement, le gestionnaire s’assure de la régularité de son départ et peut effectuer l’état des lieux

 

Le contrat que vous allez signer avec le gestionnaire locatif varie selon l’agence que vous avez choisie et, surtout, vos besoins. Il peut inclure :

  • La recherche de locataires (pour laquelle il faut prévoir des frais d’agence)
  • Les travaux d’entretien (devis, supervision, paiement)
  • Les visites du lieu
  • La vérification de la solvabilité des futurs locataires
  • La rédaction du bail de location

 

Les honoraires dépendent du gestionnaire que vous avez choisi, mais vous pouvez compter environ 6 à 8% du loyer mensuel, auquel vous pouvez ajouter éventuellement les frais d’agence dans le cas de la recherche de locataires et les frais liés à éventuels travaux. Par an, comptez 1 mois de loyer en frais de gestion.

 

Pensez bien à vérifier les détails du contrat avant de le signer : il n’y a pas de contrat unique en gestion de location, et les différentes agences ne proposent pas tous les mêmes packages.

 

Choisir de déléguer votre gestion locative vous permet d’économiser du temps et de l’énergie. Mettez bien les agences en concurrence en demandant plusieurs devis avant de choisir. Cela vous permettra d’être sûr que vous avez le meilleur package au meilleur prix.

 

Le recours à une agence de gestion locative vous parait peut-être la solution rêvée. De fait, si vous n’avez pas le temps ou n’êtes pas sur place pour gérer votre bien, c’est une solution bien pratique, mais chère.

 

D’autant plus que, si la gestion locative peut faire peur au début, elle est accessible à tous.

De nombreux outils vous permettent de faciliter votre gestion locative.

Les agences spécialisées vous proposent de nombreux services. Renseignez-vous avant de leur dire oui ! Aujourd’hui, un bail unique a été fixé – vous devez seulement le remplir. Les quittances de loyer sont quant-à-elles simples à fournir : vous avez seulement à changer la date chaque mois sur le document.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *