L’expertise immobilière des 4 agences spécialistes de l’Est de Paris

Vous souhaitez

Votre vie, vos projets. Votre confiance

Quelles infrastructures sont prévues pour les JO de Paris en 2024 ?

Quelle est la valeur de votre bien ?

Guy Hoquet Citylife vous propose d'estimer gratuitement votre bien en quelques minutes.

Estimer mon bien

Notre réseau d'agences immobilières à Paris

Notre sélection de biens immobiliers dans l'Est Parisien

Quelles infrastructures sont prévues pour les JO de Paris en 2024 ?

L’enthousiasme de l’annonce de l’organisation des Jeux Olympiques d’été de 2024 en France a rapidement été suivi par une vague de doute et de mécontentement de la part des Français. Comment parviendront-ils à circuler ? Y aura-t-il des conséquences sur le marché de l’immobilier ? Votre guide Guy Hoquet CityLife vous donne des informations sur l’impact des JO à Paris en 2024 pour l’immobilier.

Deux grands projets : le centre aquatique et le village olympique

Forte de deux organisations des JO en 1900 et en 1924, Paris n’est pas en manque d’infrastructures sportives pour sa troisième organisation. « Nous disposons déjà de plus de 90 % des équipements », affirme le directeur technique de Paris 2024, Anthony Piqueras.

Seulement deux infrastructures attendent d’être construites : la piscine et le village olympique. Le centre aquatique sera localisé sur le site de « la Plaine Saulnier », à proximité du Stade de France, en Seine-Saint-Denis. Une fois les Jeux Olympiques clôturés, il est prévu que la piscine olympique reste accessible aux habitants et écoles à proximité. Quant au village olympique, il sera situé à cheval sur les communes de :

  • Saint-Denis ;
  • L’Île-Saint-Denis ;
  • Saint-Ouen.

Occupant une surface d’environ 50 hectares, il accueillera 17 000 sportifs et officiels. Lorsque la compétition sera terminée, il est prévu qu’il soit transformé en logements sociaux et en un lieu propice à l’implantation de start-up.

L’importance des transports en commun dans le dispositif

« 100 % des spectateurs disposeront d’une solution en transports en commun pour se rendre sur chacun des sites de compétition », affirme Valérie Pécresse, présidente (LR) de la région Île-de-France. Voici les solutions importantes qu’elle envisage :

  • Le Grand Paris Express ;
  • Le CDG Express ;
  • Les vélos.

Pour la première solution, la société Grand Paris a été créée par l’État afin de mettre en place, d’ici à 2030, un réseau de métro de 200 km autour de Paris. En 2024, 44 gares (sur les 68 prévues) permettront le développement de quatre nouvelles lignes de métro (15 sud, 16, 17 et 18) et un prolongement, facilitant ainsi la desserte des aéroports Roissy (ligne 17) et Orly (ligne 14 sud).

La seconde, quant à elle, est un projet ferroviaire de 32 km visant à relier en 20 minutes Roissy à la gare de l’Est. Bien que contesté, Augustin de Romanet, PDG des Aéroports de Paris (ADP), affirme que le CDG Express sera construit pour les JO.

Enfin, la municipalité assure que les pistes cyclables auront doublé afin que « 70 % des spectateurs soient à moins de 30 minutes à vélo des sites olympiques parisiens ».

L’impact sur l’immobilier parisien d’un tel événement

Dans l’ensemble, les JO devraient avoir un impact positif sur l’immobilier à Paris. Tout d’abord, la Seine-Saint-Denis en sera la grande bénéficiaire avec un village olympique qui sera reconverti en 2 200 logements.

De plus, le Grand Paris, projet d’aménagement de l’agglomération parisienne de près de 30 milliards d’euros, bénéficiera d’un coup d’accélérateur. Le carrefour Pleyel, où se croiseront 4 nouvelles lignes, donnera en effet lieu à la construction de près de 100 000 logements.

Les JO de 2024 représentent également une exposition non négligeable sur notre capitale, incitant les investisseurs étrangers à se tourner vers Paris. De même, de nombreux touristes pourraient considérer l’achat de logements dans la région.

En matière de prix, selon les professionnels de l’immobilier, ils connaîtront une hausse importante dans les années à venir. Pour autant, ces experts anticipent une baisse globale à long terme, raison pour laquelle investir à Paris à l’avenir pourra davantage devenir envisageable.

La satisfaction client par Citylife
161 avis

Le blog de l'immobilier parisien

Contactez-nous

Guide IMMO-PRATIQUE

Recevez votre Guide IMMO-PRATIQUE

Recevez votre Guide IMMO-PRATIQUE ainsi que notre newsletter mensuelle. Vous pouvez changer d'avis à tout moment en cliquant sur le lien de désinscription disponible dans le bas de chaque email que vous recevrez ou en nous contactant. Nous traitons vos données avec respect.