#Actualités #Gérer #Patrimoine Le blog immobilier par Guy Hoquet Citylife

Pourquoi privilégier l’immobilier pour ses investissements

Pourquoi privilégier l’immobilier pour ses investissements

Souvent perçu comme une valeur sûre sur le long terme, l’immobilier constitue un investissement traditionnel qui a fait ses preuves. Aujourd’hui, diverses lois sont venues augmenter l’intérêt de l’investissement immobilier, qu’il s’agisse d’un achat en neuf ou en rénovation, loué par la suite ou non. Guy Hoquet CityLife en récapitule pour vous les points forts et les différentes façons de mettre à profit ses économies dans un appartement ou une maison.

Investir dans l’immobilier pour diminuer la charge des impôts

Investir dans l’immobilier, cela signifie avant tout payer moins d’impôts. C’est notamment le cas si l’on choisit de rénover un bâti ancien. D’abord, il est plus facile de trouver un bien à rénover qu’un logement neuf ou même un terrain pour construire. Vous avez donc plus de chances de trouver un bâtiment avec un bon rapport investissement/bénéfices. L’ancien demeure également moins cher à l’achat, ce qui constitue un excellent tremplin pour de nombreux portefeuilles dans la pierre.

Au-delà du gain apporté à l’estimation effectuée lors d’une expertise immobilière, la rénovation permet d’obtenir de nombreux crédits d’impôt sur divers domaines de travaux, notamment en matière d’énergie :

  • Installer des menuiseries performantes ;
  • Installer un poêle Flamme Verte ;
  • Isoler les combles…

En outre, la rénovation crée un déficit foncier entraînant une déduction des impôts jusqu’à 10 ans. La réduction d’impôt concerne également l’investissement dans le neuf, notamment avec la loi Pinel et la loi Censi-Bouvard. La première offre jusqu’à 21 % de réduction sur 20 ans pour un investissement locatif neuf, la seconde jusqu’à 11 % pour la location d’un meublé[1].

Obtenir un revenu supplémentaire grâce à l’investissement immobilier

Autre avantage majeur de l’investissement immobilier dans le 94, comme partout ailleurs : l’obtention d’un nouveau revenu régulier. Investir dans un logement locatif, cela revient en effet à se créer une rente dont on recevra les bénéfices chaque mois. Cette régularité est un atout majeur qui rend l’investissement immobilier particulièrement attractif.

Les baux engagent l’occupant pour 3 ans minimum si ce dernier est une personne physique, et au moins 6 ans si ce dernier est une personne morale[2]. Le bailleur bénéficie ainsi d’une sérénité appréciable qu’il peut encore prolonger en choisissant de faire gérer son bien par une agence spécialisée, qui se chargera de :

  • Trouver de nouveaux locataires ;
  • Procéder aux états des lieux ;
  • Offrir une garantie contre les loyers impayés, seul véritable risque.

Pour maximiser les retombées de son investissement et diminuer encore les risques, mieux vaut étudier le marché et opter pour les villes à forte demande, comme Bordeaux, Lyon et Paris en 2018[3].

Réussir une plus-value

Si vous êtes pressé, sachez que l’investissement immobilier participe lui aussi à une augmentation rapide de votre capital propre. Si la location représente un revenu stable et durable, l’investissement en vue de la revente vous assure, quant à lui, le gonflement rapide de votre compte en banque en une opération.

La plus-value, différence entre le prix d’achat du bien (avec travaux éventuels) et le prix de revente, entraîne un effet de levier qui vous permettra ensuite de voir plus grand, car vous partirez avec davantage de ressources. Vous pourrez ainsi accélérer vos investissements immobiliers et les choisir encore plus finement.

[1] Source : http://immo-investissements.com/pourquoi-immobilier/

[2] Source : https://www.legalplace.fr/guides/duree-bail-location-vide/

[3] Source : https://blog.locservice.fr/marche-locatif-france-2018-5391.html

Le blog de l'immobilier parisien

Notre réseau d'agences immobilières à Paris