#Achat #Patrimoine #Vendre Le blog immobilier par Guy Hoquet Citylife

Vendre avant d’acheter : est-ce une bonne idée ?

Vendre avant d’acheter : est-ce une bonne idée ?

Vendre avant d’acheter ou acheter avant de vendre ? C’est la question que se posent de nombreux propriétaires souhaitant acquérir un nouveau bien. Même s’il faut prendre certaines précautions quant à ces solutions, vendre avant d’acheter est le moyen le plus sûr pour s’y retrouver. Dans cet article Guy Hoquet CityLife, découvrez les avantages de la vente avant l’achat d’un nouveau bien.

Vendez votre bien au juste prix en toute tranquillité

Lors de la vente de votre bien, il est nécessaire de faire appel à l’expertise immobilière d’un professionnel du secteur afin d’estimer sa valeur. Vous pourrez ainsi mettre votre bien en vente au juste prix. En effet, en accordant la priorité à la vente de votre bien actuel, vous ne payez que les charges de celui-ci. En revanche, si l’achat est prioritaire, les propriétaires doivent supporter les charges de deux logements tant que le bien actuel n’est pas vendu. Ces propriétaires se retrouvent parfois à devoir vendre leur bien dans la précipitation et à un prix revu à la baisse. Si vous vendez votre bien actuel en premier, vous n’avez pas de délai à respecter et disposez de plus de temps pour le vendre au juste prix.

Maîtrisez votre budget pour le nouvel achat

Lors de la vente de votre bien, l’estimation vous permet de définir le montant exact de votre apport si vous souhaitez contracter un nouveau crédit immobilier. Une fois connu le montant de la vente de votre bien actuel, vous savez quel budget allouer à votre nouvelle acquisition. Vous pouvez ainsi orienter les recherches d’un nouveau bien immobilier en fonction de cette estimation.

Évitez le prêt relais

Si vous vendez votre bien actuel avant d’en acquérir un nouveau, vous éviterez le prêt relais. Ce crédit à durée limitée permet aux propriétaires de financer, et donc d’acheter un nouveau bien, avant la vente de leur bien actuel. Bien qu’avantageux, il a cependant une durée limitée et impose aux propriétaires de vendre leur bien avant son terme, ce qui peut s’avérer compliqué en période de ralentissement du marché immobilier. La vente avant l’achat d’un nouveau bien vous évite ainsi de contracter cette solution de financement.

Négocier une vente longue

Au moment de céder votre bien actuel, il vous est possible de négocier une vente longue avec l’acheteur afin d’étendre le délai entre la signature du compromis de vente et la conclusion de l’acte authentique. Cela vous permet de prendre plus de temps pour trouver un nouveau bien, sans avoir à passer par un déménagement au préalable.

Pour mettre en place une vente longue, vous devez négocier un accord avec votre acheteur en amont de la signature du compromis de vente. Cet accord peut conduire à une compensation financière, la baisse du montant du séquestre versé par l’acheteur, par exemple.

Faites coïncider les dates de vente et d’achat

Si vous souhaitez vendre et acheter au même moment, il vous est possible de faire coïncider les dates de vente et d’achat des différents biens. Cette solution idéale vous permet d’encaisser le montant de la vente de votre bien avant de le verser lors de l’achat du nouveau bien. Cependant, les compromis doivent être signés à la même période pour envisager cette démarche. Cette alternative nécessite donc une anticipation et une organisation accrues.

Vendre votre bien immobilier avant l’acquisition d’un nouveau demande de l’organisation. Elle reste néanmoins la solution la plus sûre pour réaliser une vente dans de bonnes conditions tout en maîtrisant votre budget.

Les Agences Guy Hoquet CityLife sont là pour vous accompagner au mieux dans vos projets de vente et d’achat sur les secteurs de Paris 11, Paris 12 et Vincennes.

Le blog de l'immobilier parisien

Notre réseau d'agences immobilières à Paris