#Achat #Actualités #Vendre Le blog immobilier par Guy Hoquet Citylife

Vente en viager : quels avantages pour l’acheteur ?

Vente en viager : quels avantages pour l’acheteur ?

La vente en viager est une solution parfaitement adaptée aux enjeux contemporains, car elle bénéficie à la fois aux seniors et aux épargnants. En effet, elle permet au vendeur de percevoir un revenu complémentaire sur sa retraite. L’acquéreur, de son côté, peut investir à moindre coût et de façon sécurisée dans l’immobilier. Comme toute vente immobilière, le viager requiert l’aide d’un notaire pour être réalisé. L’acheteur doit également être majeur, et il est conseillé d’avoir au moins vingt ans de moins que le vendeur. Si vous souhaitez acquérir un bien en viager, mais que vous avez encore quelques interrogations, cet article Guy Hoquet CityLife fait le point sur tous les avantages d’une vente en viager pour l’acheteur.

Les avantages généraux

Grâce à la vente en viager, l’acheteur jouit de nombreux avantages. Il profite d’une décote d’environ 30 % sur le prix du logement pour compenser l’occupation des lieux jusqu’à son décès du vendeur. Il peut ainsi acquérir un bien immobilier et développer son patrimoine à moindre coût. Il n’a également pas besoin de recourir au crédit bancaire, et donc pas d’intérêts à payer.

Trois types de viagers existent et ne bénéficient pas à l’acheteur de la même façon :

  • Le viager occupé permet, en laissant le vendeur occuper le bien, de ne pas assumer les charges courantes ou l’entretien ;
  • Le viager libre offre la possibilité de revendre ou de louer le logement à autrui ;
  • Le viager à terme garantit que soit fixée la durée de la rente afin de ne pas payer plus que la valeur réelle du bien.

Les avantages du viager occupé

Dans le cadre d’un viager occupé, le vendeur continue de vivre dans son logement jusqu’à sa mort ou bien jusqu’à ce qu’il décide de déménager. Dans ce cas, l’acquéreur bénéficie d’une contrepartie sous forme de décote d’occupation, qui variera en fonction de certains critères comme l’âge du vendeur.

Autre avantage du viager occupé : c’est au vendeur de supporter les charges courantes du logement comme les dépenses d’entretien et la taxe d’habitation. L’acheteur n’a donc pas à gérer le bien, sauf en ce qui concerne la taxe foncière et les grosses réparations en sa qualité de propriétaire.

Les avantages du viager libre

Le viager libre est également une solution avantageuse pour l’acheteur. En effet, le vendeur quitte son logement dès le jour de la signature de l’acte de vente, après avoir remis les clés à l’acquéreur. Celui-ci est ensuite libre d’occuper le bien, de le mettre en location ou même de le revendre.

Grâce à ce type de viager, il est plus aisé pour les personnes aux revenus modestes souhaitant acheter un logement d’accéder à la propriété. En outre, le viager libre est aussi un achat immobilier à prix plus intéressant puisqu’il bénéficie d’une décote sur la valeur de l’immobilier.

Les avantages du viager à terme

Enfin, avec un viager à terme, les deux parties définissent ensemble le nombre d’années au cours desquelles l’acheteur devra payer la rente. Comme pour le viager occupé, le vendeur peut se réserver un droit d’usage et d’habitation (DUH).

Dans ce cas, l’acheteur récupérera le bien après le décès du vendeur. Cependant, contrairement au viager occupé, l’acquéreur ne prend pas le risque de verser plus que la valeur du bien au vendeur, puisque la durée de paiement de la rente est limitée.

Le blog de l'immobilier parisien

Notre réseau d'agences immobilières à Paris